Touche pas à Mont-Saint-Michel !

Visiteurs : 51193

La FED déclare que désormais, le Président de la République Nicolas SARKOZY sera responsable du futur massacre paysager de la France par les éoliennes industrielles.

AFP – 26 février 2010 : « Eoliennes près du Mont-Saint-Michel : trois permis de construire refusés »

Eoliennes près du Mont-Saint-Michel : trois permis de construire refusés

RENNES - Le préfet d'Ille-et-Vilaine a refusé les permis de construire pour trois projets éoliens en bordure de la baie du Mont-Saint-Michel en raison des conséquences dommageables pour un paysage répertorié au patrimoine mondial de l'Unesco, a-t-on appris vendredi de source préfectorale.

Le refus préfectoral vise les projets de construction de trois parcs de respectivement trois, trois et cinq éoliennes géantes de 150 m de haut à Baguer-Pican, La Boussac et à Saint-Ouen-la-Rouerie.

Dans ses motivations, la préfecture explique que les projets sont "dans le champ de covisibilité du Mont Saint-Michel" et s'inscrivent "dans un paysage emblématique de très grand intérêt répertorié au patrimoine mondial de l'Unesco".

Les éoliennes devaient être implantées à quelque 17 km au sud-ouest du Mont-Saint-Michel et à 5 km au sud-est du Mont-Dol, doté d'une église classée monument historique.

Plusieurs centaines d'opposants avaient manifesté fin septembre dernier au Mont-Saint-Michel contre les projets éoliens en bordure de la baie.

La Fédération de l'environnement durable (FED) a recensé onze projets éoliens, répartis en Manche et en Ille-et-Vilaine, menaçant la vue sur le Mont ou la vue du Mont, le plus proche se situant à 15 km du rocher, selon son vice-président Hervé Texier.

(©AFP / 26 février 2010 18h12)

Ouest-France – 19 février 2010 : « Le projet de six éoliennes stoppé à Baguer-Pican et La Boussac »

LogoLe parc éolien aurait été visible depuis de nombreux monuments historiques dont le Mont-Saint Michel, le Mont-Dol, les moulins de Cherrueix, et le manoir de la Belle Noë.

Le permis de construire d'un champ éolien à Baguer-Pican et La Boussac a été refusé par la préfecture d’Ille et Vilaine dans le souci de préserver «un paysage emblématique de très grand intérêt répertorié au patrimoine mondial de l’Unesco.» Cette demande avait pourtant reçu l’avis favorable du service Redevance d’archéologie préventive, de l’EDF distribution Rennes, de l’aviation civile, des affaires sanitaires et sociales du ministère de la défense, de celui de l’agriculture et de la forêt, et du commissaire enquêteur.

Lien : http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Le-projet-de-six-eoliennes-stoppe-a-Baguer-Pican-et-La-Boussac...

Welt Online - 13. Dezember 2009 : « Windkraft? Non, merci! »

LogoWindkraft? Non, merci!

In der Nähe des Mont-Saint-Michel sind mehrere Windparks geplant.Gegner fürchten um die Kulturlandschaft - und ihre GesundheitMarie-Françoise Mathiot-Mathon hat es gut getroffen.Sie lebt mit ihrem Mann und drei wohlgeratenen Jungs in der Bretagne auf einem Schloss aus dem 17. Jahrhundert.

Lire l'article de Welt Online du 13 décembre 2009

The Washington Post - 11 October 2009 : « Clean Energy Splits France »   Traduction en français

LogoClean Energy Splits France

It's Carbon vs. Countryside in Environmental Battle Over Plan for Windmills Near Coastal Shrine

« Although the fight in Argouges revolves around Mont-Saint-Michel, Butré's group has organized nationwide against Sarkozy's effort to expand the use of windmills as a way to reduce carbon emissions. The mills deface the landscape everywhere, he said, and are not an economical way to reach Europe's clean-energy goals. »

Lire l'article du Washington Post du 11 octobre 2009   Traduction en français

guardian.co.uk - 2 October 2009 : « Plan to put wind turbines near Mont-St-Michel condemned »

LogoPlan to put wind turbines near
Mont-St-Michel condemned

« From repeated attacks by English warriors to annual invasions of daytrippers, the Mont-St-Michel has faced many a threat in its history. But locals and activists claim the majestic site is now on the verge of suffering one of the worst indignities yet: a host of towering wind turbines which critics say will ruin the magnificent panorama and "massacre" the landscape of the windswept Normandy coast. »

Lire l'article de guardian.co.uk du 2 octobre 2009

Les Nouvelles de Falaise - 2 octobre 2009 : « La mondialisation des anti-éoliens »

ENVIRONNEMENT - Visite d'une association québécoise en Pays de Falaise

La mondialisation des anti-éoliens

« Cette semaine, Mireille Bonin, présidente de l'association québécoise RésEAU des montagnes était en Normandie afin de rencontrer les associations qui, comme elle, luttent contre l'implantation d'éoliennes industrielles. Mercredi, elle rencontrait Corinne Bourdon, présidente de l'association Laizon Environnement. »

Lire l'article des Nouvelles de Falaise du 2 octobre 2009

The New American Magazine : « Europeans Blown Away by Govt-Funded Wind Farms »

Logo« Between 500 and 1,000 protesters gathered last weekend at Mont-Saint-Michel in France to demonstrate against plans to build a wind farm along the Normandy coast. They say it would be a useless eyesore disfiguring the bay area. »

Lire l'article du 29 septembre 2009

AFP – 26 septembre 2009 : « Manifestation anti-éolien au Mont-Saint-Michel »

Manifestation anti-éolien au Mont-Saint-Michel

MONT-SAINT-MICHEL (Manche) - 500 personnes selon les gendarmes, un millier selon les organisateurs, ont manifesté samedi au Mont-Saint-Michel pour protester contre des projets éoliens en bordure de la baie qui, estiment-ils, dénatureraient le site.

"Des éoliennes industrielles vont dénaturer ce site classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Visibles à plus de 20 km, ces éoliennes culmineraient à 225 m sur les crêtes des rivages qui bordent la baie", a déclaré à l'AFP Jean-Louis Butré, président de la Fédération de l'environnement durable (FED).

"La FED demande un moratoire pour arrêter immédiatement ce programme dévastateur. L'éolien industriel n'est ni viable, ni vivable, ni équitable", a poursuivi M. Butré.

"Pour la première fois, nous nous en prenons au président de la République. S'il continue dans la voie de l'éolien, il va porter la responsabilité historique du massacre paysager de la France par les éoliennes", a encore ajouté le président de la FED.

Sur les banderoles brandies par les manifestants, on pouvait lire notamment: "Monsieur Sarkozy, vos machines à sous ravagent le pays", "Notre pays n'est pas à vendre", "Quand les opérateurs deviennent prédateurs".

Outre la FED, les manifestants s'étaient rassemblés sous un soleil radieux à l'appel de plusieurs autres associations, dont la Plate-forme européenne contre l'éolien industriel (EPAW) et la Fédération nationale des associations de sauvegarde des sites et ensembles monumentaux (FNASSEM). Ils étaient appuyés par plusieurs délégations étrangères, notamment britannique, belge, néerlandaise et italienne.

La FED a recensé 11 projets éoliens menaçant la vue sur le Mont ou la vue du Mont, le plus proche se situant à 15 km du rocher, selon son vice-président Hervé Texier.

Les services de l'équipement annoncent pour leur part quatre projets déposés en préfecture et en cours d'instruction à moins de 30 km du Mont Ils ajoutent un projet autorisé de trois éoliennes à Argouges (Manche), à 19 km du Mont.

"Même une fois déposé, il y a tellement de choses à prendre en compte que peu de projets passent le cap de l'instruction", souligne-t-on à la direction de l'équipement de la Manche.

(©AFP / 26 septembre 2009 17h50)

L'Expansion - 25 sept. 2009 : Anti-éoliens : « Nous nous adressons solennellement au président Sarkozy »

LogoAnti-éoliens : « Nous nous adressons solennellement au président Sarkozy »

vendredi 25 septembre 2009

A la veille de la marche qu'ils organisent samedi dans la baie du Mont Saint-Michel, les anti-éoliens dénoncent l'autisme de Jean-Louis Borloo et en appellent à Nicolas Sarkozy, que l'on sait tiède à l'égard des éoliennes

Le ministre de l’environnement Jean-Louis Borloo ne prend plus en compte aucune contestation concernant l’éolien, quels que soient sa forme et les arguments présentés. Face à cet autisme, la Fédération de l’Environnement durable (FED), qui rassemble des centaines d’organisations françaises défendant le patrimoine français et les riverains des zones d’implantations d’éoliennes, n’a plus qu’un choix : s'adresser solennellement et publiquement au Président de la République.

La poursuite du programme du Grenelle lui fera porter désormais la responsabilité d'avoir laissé recouvrir la France de forêts d'éoliennes, en saccageant les plus beaux sites emblématiques, les parcs naturels protégés et les lieux de mémoire.

Le Mont Saint Michel est un symbole, la ligne qui n'aurait jamais du être franchie. Visibles à plus de 20km, ces éoliennes culmineraient à 225 m sur les crêtes des rivages qui bordent la baie. C’est pourquoi la FED a organisé samedi une marche internationale pour s'opposer pacifiquement et démocratiquement à ce massacre paysager.

Le Président avait déclaré il y a un an vouloir ne vouloir des éoliennes que sur les friches industrielles. Il en pousse partout depuis. Ou bien il est aveugle, ou bien il n'est pas entendu? Ou encore est-il surtout adroit et surfe sur les évènements. C'est sa force mais aussi son talon d'Achille car cette politique à court terme ne pourra pas tenir la rampe dans le domaine de l'énergie ou des investissements lourds et à long terme sont nécessaires.

J.L. Borloo a confirmé vouloir mettre en place 25.000 mégawatts dont 20.000 sur le territoire, cela veut dire que nous allons vers 10.000 à 15.000 éoliennes sur la France. Avec 3500 mégawatts installés nous n'avons fait que 15% du chemin, il reste 85% à parcourir.
Les quelques pourcents supplémentaires liés aux caprices du vent qu’elles fourniront à la production d’électricité de la France seront minimes au regard des sommes dépensées.
Ce sera un massacre inimaginable avec ou sans « Zones de développement Eolien (ZDE)».

Il est impossible d'accaparer 30% du territoire sans le dénaturer complètement.
Le Président va en porter la lourde responsabilité historique. C'est dommage.

Ouest-France – 24 septembre 2009 : « Les éoliennes affrontent des vents contraires »

Logo« Deuxième potentiel éolien après la Bretagne, la Basse-Normandie brasse de l'air et... des réticences.
Samedi, une marche rassemblera ses opposants au Mont-Saint-Michel.
Télécharger l'article

Le 25 septembre 2009, Ouest-France publie un rectificatif de l'ADEME :

Rectificatif ADEME

Hervé Texier demande à son tour d'exercer son droit de réponse à l'ADEME. Voici le document auquel il se réfère, qui paraît clair et explicite :

ADEME
Programme de Recherche et Développement Technologique

Filière éolienne
Description du programme 2004 à 2006 et point à échéance 2005
Mars 2006

.../
La compensation permanente des irrégularités de la production éolienne dans l’exploitation du système électrique pourrait imposer la constitution de réserves plus importantes qu’aujourd’hui, ou la modification de la stratégie de gestion du réseau. Il pourrait être nécessaire, dès la phase de préparation journalière, de programmer des démarrages de groupes thermiques à puissance réduite, pour qu’ils soient ensuite capables d’accroître leur charge en cas de production éolienne inférieure aux prévisions. Des solutions de stockage peuvent être évoquées afin de valoriser plus efficacement la production électrice d'origine éolienne.
/...

LA RÉPONSE DE HERVÉ TEXIER N'A JAMAIS ÉTÉ PUBLIÉE PAR OUEST-FRANCE, LAISSANT CROIRE À SES LECTEURS QU'IL N'EST QU'UN SCIENTIFIQUE MENTEUR.

Ouest-France – 22 septembre 2009 : « L'éolien ne répond pas aux besoins »

Article de Ouest-France

MEDIAPART – 19 septembre 2009 : « Patrimoine : Sarkozy met le Mont-Saint-Michel en colère »

SarkozyPhotomontage de S.O.S. Mont-Saint-Michel

« Patrimoine :
Sarkozy met le Mont-Saint-Michel en colère »

MEDIAPART
19 septembre 2009
Par Laurent Mauduit

Ouest-France – 10 sept. : Manifestation anti-éoliennes au Mont-Saint-Michel samedi 26 septembre

Logo« Un projet d'éoliennes à Argouges, dans le canton de Saint-James, suscite colère et méfiance. Car ces éoliennes, qui culmineront à 230 m, seront visibles du Mont-Saint-Michel. Une marche internationale contre les éoliennes est organisée samedi 26 septembre par la Fédération environnement durable (FED), soutenue par Basse-Normandie Environnement (BNE), la Fédération bretonne pour l’environnement (FBE), la Fédération nationale des associations de sauvegarde des sites et ensembles monumentaux (Fnassem) et la Plateforme européenne contre l’éolien industriel (EPAW). »

La Manche Libre – 3 septembre 2009 : « La lutte contre l'éolien au Mont-Saint-Michel s'intensifie »

Article

« La région du Mont-Saint-Michel bientôt Zone de Développement Éolien (ZDE) ? »

Télécharger l'article

Article

Ouest-France – 19 août 2009 : « Préserver le Mont des éoliennes »

« Afin de préserver le site du Mont-Saint-Michel, une association d'Argouges s'oppose à l'arrivée de trois éoliennes. »

Télécharger l'article

Article